top of page

Julie Desreumaux, stagiaire éducatrice chez Autism'Action

Julie, 19 ans et étudiante en 2ème année d'éducation spécialisée à l'IUT de Tourcoing nous raconte son expérience de novembre 2023 à mars 2024 à Autism'Action :

 

Après un premier stage dans une structure de réinsertion sociale à Lille, j'ai voulu effectuer mon deuxième stage dans une autre région que la mienne soit les Hauts-de-France. L'île-de-France m'intéressait alors je me suis lancer le défi d'y trouver un stage, mon but était aussi d'être dans une structure dirigées vers les handicaps notamment neurologiques ! C'est ainsi que j'ai contacté Autism'Action dans le Val d'Oise. 

Mon rôle principal à l'association a été d'accompagner les jeunes avec TSA. Concernant les caractéristiques des accompagnements : ils sont différents en fonction du profil de chaque jeune, ils sont donc individualisés et adaptés aux objectifs du jeune définis en amont. Ils s'effectuent dans le cadre d'un suivi socio et psycho éducatif (le suivi est fait à chaque séance et un compte rendu est réalisé pour les vacances scolaires). Un accompagnement dure en général 3 heures et il peut être pédagogique et/ou ludique : activités manuelles, peinture, musique, préparation du repas et apprentissage des tâches ménagères (pour les adolescents)...

En dehors des accompagnements et en tant qu'éducatrice, j'ai d'autres missions. Assister et participer aux réunions hebdomadaires afin de faire le point sur chaque jeune, effectuer les transmissions quotidiennes des avancés des jeunes, organiser et ranger les outils utilisés lors des séances d'accompagnement ainsi qu'adapter les espaces de travail pour chaque séance.

WhatsApp Image 2024-02-22 at 12.07_edited.jpg

Concernant mon cadre de travail, l'équipe d'Autism'Action a toujours été bienveillante à mon égard, une bonne ambiance y règne. Il n'y a pas de liens hiérarchiques encombrants à l'association comme il pourrait y avoir dans d'autres structures, c'est d'ailleurs pour cela que j'ai choisi une association. Travailler avec des personnes présentant des TSA peut être éprouvant que ce soit émotionnellement ou physiquement, la relation éducative avec le jeune aussi. Ainsi, avoir la compréhension et l'accompagnement de ses collègues bénéficie, je pense, à la qualité du travail d'éducateur. 

 

J'ai apprécié qu'une éducatrice ne s'occupe que d'un jeune et non pas de plusieurs à la fois, l'accompagnement est donc réellement individualisé. Cela permet d'avoir un avancement efficace. De plus, l'ouverture de l'association concernant les partenariats pour les activités avec les jeunes m'a beaucoup plu : les jeunes font des sorties gymnastique, piscine, patinoire, cinéma mais aussi plus liées au monde professionnel comme des immersions ou activités à Hmarket, magasin de grande distribution.

Je me rappelle qu'un de mes meilleurs souvenirs à l'association était dans le cadre d'un de mes accompagnements avec un jeune nommé Éphraïm âgé de 9 ans. Avec lui, nous travaillions sur plusieurs thèmes, sur le long terme, dont celui de l'apprentissage de la communication avec le classeur PECS. Un jour, alors qu'il jouait, il m'a ramené spontanément son classeur et m'a fait une demande avec ! Ce n'était encore jamais arrivé même si nous avancions dans l'apprentissage, il était même dans le rejet de l'outil. J'ai été touchée de voir ce progrès et c'est à ce moment que j'ai réalisé que le travail effectué avec les jeunes a un impact. Des progrès se voient au fil du temps et ce moment en était un exemple parfait !

Photo Communiqué de Presse Salon de l'Autisme 2024.png

Cliquez sur mon compte LinkedIn !

  • LinkedIn

Pour moi, le sens de mon métier réside dans le contact avec les personnes que j'accompagne, observer leur évolution grâce aux apprentissages qui pourront les aider tout au long de leur vie notamment pour les notions d'autonomie mais aussi dans le sentiment général de se sentir utile grâce à ces avancements et ces progrès auxquels j'ai contribué. À Autism'Action, le stagiaire est placé en tant que professionnel, j'ai alors eu les responsabilités qui allaient avec. Cela a donc été très formateur pour moi, j'ai pu être actrice et non juste observatrice de mon rôle à l'association, j'ai vécu la réalité du terrain avec les jeunes. J'ai dû mettre l'accent sur le bien-être des derniers. Lorsqu'un jeune ne répond pas favorablement à votre accompagnement, alors vous vous remettez en question. Là était un thème important pour moi dans ce que j'ai appris lors de mon stage : la remise en question dans la pratique et la posture professionnelle. Comprendre que ce que l'on fait ne sera pas toujours parfait mais qu'il faut toujours chercher à avoir le bon comportement et les méthodes d'accompagnement adaptées si les nôtres ne fonctionnent pas bien.

Je suis très heureuse d'avoir effectué mon stage à Autism'Action et d'avoir pu apporter ma contribution avec les jeunes et avec l'équipe de l'association. J'ai beaucoup appris et beaucoup apprécié passer mes journées auprès de l'équipe et des tous les jeunes.

bottom of page